vendredi, avril 28, 2006

Les Carabiniers

















hier soir, dans la serie des "nuits blanches hodaiennes" episode 2, j'ai revu, pour le besoin de mon memoire, quelques films de Godard, voulant faire une sorte de "comparaison" si j'ose dire entre certains donc de ses films et "Cent Visages pour un meme jour" de Christian Ghazi, qui a ete tres influence par la nouvelle vague.
j'ai revu "made in USA" (1967), " les carabiniers" (1963), "Une femme est une femme" (1961). je releve quelques citations des carabiniers..... j'ai eu un plaisir enorme a voir ce "contre film" ou l'horreur et le sadisme passent allegrement leur chemin par dessous la moquerie et le sarcasme de Godard.

Synopsis
Dans le bidonville d'un royaume imaginaire, deux paysans, Michel-Ange et Ulysse, vivent avec leur mere Cleopatre et leur soeur Venus. recrutes par les carabiniers, ils partent faire la guerre, violant, tuant et pillant sous toutes les latitudes...

extraits

premier carton, debut du film: "Plus cela va, plus je vais vers la simplicite. j'utilise les metaphores les plus usees. au fond, c'est cela qui est eternel: les etoiles ressemblent a des yeux, par exemple, ou la mort est comme le sommeil (BORGES)"

"Que font les soldats avant la bataille?"

"un bel ete quand meme. on seme la mort dans les familles, et on remplit notre mission sanguinaire"

"un soldat salue un artiste"

"enlevez votre robe s'il vous plait" (n'est ce pas genial ce s'il vous plait?)
"-c'est votre mari?
-non

-c'est dommage; c'est le mec le plus con que j'ai jamais vu"

"qu'est ce que vous faites la?
on requisitionne les immeubles et on tue les concierges. on nous a dit qu'on y a le droit"

"du bas de ces pyramides. on a regarde les 40 siecles d'Histoire qui nous contemplaient"

maintenant n'allez pas croire que ce film m'a sensibilisee parce que ca a un rapport quelconque avec mon enfance dans la guerre ou quelque chose dans le genre. pas du tout. ce film me parait genial parcer que Godard y resume des millenaires de conditions humaines et de cruaute et tout simplement de la marche du monde, sans pour aucun moment que le film ne touche le spectateur en tant que film de guerre. c'est presque une fable. et le pays imaginaire rend les situations cocasses.

SACRE GODARD!!!!!

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Interesting website with a lot of resources and detailed explanations.
»

6:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

Your website has a useful information for beginners like me.
»

6:55 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home