lundi, mars 06, 2006

Syriana

que dire que dire....
la difference sur le blog c'est que je peux me defouler grave en matiere de film. il faut dire que je n'aurais peut etre pas ete la plus apte a ecrire la critique de Syriana sur ecranlarge non plus.
ou peut etre que si? parce que je crois bien que je connais un peu mieux les mondes arabes que bien d'autres journalistes de cinema et peut etre meme mieux que le realisateur de Syriana lui meme. (steven gaghan)
le film est tres beau. belles images, belles prises de vue, belle lumiere, beaux plans, belles gueules, beau details, belle musique. et le reste belle merde.
aucune profondeur dans le propos. ou si peu. le film est flou, perdu. exageration et plein de faux cliches. c'est a dire dangereux. gaghan aurait du faire une belle petite fiction d'espionnage sans avoir la pretention de parler de choses qui le depassent et de loin.
en tout cas j'aimerais lui dire qu'a beyrouth les annees 2000 il n'y a pas d'adolescents armes de klashinkov qui font la garde sur les toits des immeubles des quatiers du hezbollah.
j'aimerais lui dire qu'il n'y a pas non plus de kidnapping de rue ou on tabasse le pauvre etranger et ou on lui fout un sac en toile noire sur la gueule.
j'aimerais lui dire que les arabes du golfe sont beaucoup plus elabores que ce qu'il montre. et ce je le dis de mon point de vue de libanaise qui n'aime pas particulierement les arabes du golfe.
et meme qui ne les aime pas du tout. (voire qui les meprise?) mais quand meme la vision qu'en donne le film est trop pas correcte. trop "ce que les gens veulent voir".
le film reste envers et contre tout politiquement correct. le gentil americain qui veut aider le gentil arabe (qui meurt bien sur) rentre chez lui a la fin et retrouve sa famille desunie a cause de la mort de l'enfant (a cause de l'arabe bien sur).
pareil pour clooney, agent de la CIA qui essaie vaguement de trahir l'agence supreme eh ben il creve. he ho! on joue pas avec la CIa les gars!
sur ce, j'ai pu voir mon pote vincent et ca faisait longtemps et puis repasser place de la contrescarpe pour boire un dernier cafe avec moumout et dima.
j'aurais aime quand meme passer sur le pont des arts.... mais ce sera pour une autre fois. n'est ce pas lolol?

3 Comments:

Anonymous mr E said...

quoi tu veux passer sur le pont des arts avec un agent de la CIA et envoyer un missile sur la l'ile de la "téci" . j'ai rien compris ...

8:12 AM  
Blogger hoda said...

:-) oui Mr E! je suis incomprehensible comme d'hab :-) je voulais juste passer sur le pont des arts. je ne l'ai pas fait mais c'est pas grave.
pour le missile c'est chuuuuuut top secret (hehe)
bisous

12:27 PM  
Blogger hoda said...

ahhh ouiiii tiens mr E! la teci c'est effectivement l'un de mes targets... mais comment le sais tu?
tu fais du contre espionnage c ca????
je vais appeller charlie et voir ce qu'on doit faire de toi...

2:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home