mercredi, mai 10, 2006

La chaise batifole avec ses amis




quand le matin est gris et les fenetres ternes, la necessite de jouer s'impose. pour ne pas devenir gris. pour ne pas rester au lit sans avoir le courage de se lever. pour refuser systematiquement la lumiere tungsten, la jaune, l'artificielle et d'essayer quand meme de se debrouiller avec la lumiere du jour qui peine a briller.
alors j'ai eteint les lumieres et ouvert le peu de fenetre et sorti la chaise. la chaise a fait connaissance avec Hugo. Hugo qui traine de la feuille un peu. Hugo qui s'attriste. et le nain de jardin et les nouvelles roses jaunes qui viennent tous juste d'eclore et qui font la fierte de la cour du 15 rue des lyonnais.
le reflet de mon voisin s'est dessine surt la fenetre. je le garde comme ca parce qu'il lui ressemble. fantomatique et comme venant d'un autre siecle. Mon voisin le vampire.
mais les vampires nous ne voyons pas leur reflets dans les vitres et les miroirs n'est ce pas?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home