dimanche, août 24, 2008

Journal de Bord Liban. Extraits 2





















Je les ai mangés durant ces années, ces petits fruits rouges non identifiées. J'ai encore un énorme plaisir à les cueillir à la sauvette dès que je peux et mordre dedans, sans les laver et retrouver sous ma langue toute la douceur et l'acidité d'une enfance sous les bombes, mais d'une enfance protégée bohème, stricte et rêveuse, pleine d'amour et de tourments.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home