lundi, janvier 19, 2009

Conquistador


L'homme aime la conquête. mais parfois il se méprend et crie victoire trop vite... parce que s'il possède le sol, la terre qu'il foule de ses mains et de son corps, qu'il caresse et contre laquelle il se couche, il ne possède pas encore l'âme de cette terre et son esprit. S'il arrive à se protéger des intempéries sous les tendres branches et au creux des vallées, il n'est pas peut être pas encore arrivé à récolter les fruits....
La terre est généreuse mais jamais acquise qu'aux prix d'efforts constants et continuels. La terre est tendre mais pas toujours aimante.
Pour la découvrir, il faut de la constance et un amour immodéré pour les voyages. Il faut du respect. Sinon cette terre d'apparence conciliante crachera son feu là où ne l'attend pas, brulera les semences, castrera le conquistador et de chatte se transformera en louve.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home