vendredi, juillet 11, 2008

Valse avec Bachir

on m'a tendu le micro et j'ai regardé l'audience. les personnes présentes dans la salle du Select à Anthony s'attendaient à avoir mon point de vue de libanaise et de scénariste autour du film Valse avec Bachir. J'ai souri à l'animateur et j'ai dit que le film est très bien fait. Des non non ont fusé du fond de la salle. Il faut qu'à Anthony, il y a beaucoup de libanais. j'ai doucement demandé à continuer. J'avais envie de dire à ces gens que si l'introduction est caressante, ca ne veut pas dire que la conclusion ne sera pas acerbe.
"c'est un film extremement bien fait" j'ai continué. très bien dessiné, très bien découpé, très bien illustré, très bien monté, très bien animé, très bien réalisé mais ce film ne traite pas du Liban. Ce n'était pas vraiment moi qu'Amnesty International aurait du inviter pour discuter du film. Ce film traite des souvenirs, de la mémoire et de la culpabilité chez des soldats ayant vécu une expérience traumatique, en ayant infligé une et qui se souviennent en phase post traumatique. C'est un film sur l'amnésie, l'oubli, l'identité. Ce film ne traite pas du Liban. Il ne rétablit en aucun cas le fait historique réel des massacres de Sabra et Chatilla. Il retrace des fragments de mémoires complètement subjectifs. Ce n'est certes pas plus mal, c'est meme bien que ce sujet ait été soulevé de la part non des victimes mais bien des bourreaux. Mais ce n'est pas à moi de valider ou pas la mémoire des soldats israéliens. Moi, je présente des faits, des chiffres, je peux donner des arguments, des exemples. Je peux raconter mes propres souvenirs et mes propres expériences post Sabra et Chatilla, A ce moment là, moi j'avais 2 ans. Jconnais les répercussions du massacres mais je n'ai pas vécu l'évènement. Si le film m'a touchée? ou certes, les plans sont beaux, c'est un film travaillé et plein de tension et d'émtion. L'univers créé est magnifique, angoissant tout comme notre inconscient, mais n'en déplaise à son auteur, j'aimerais juste ajouter à son oeuvre, et Dieu sait que je ne suis nullement phalangiste ni dans l'idéologie ni dans la politique et que jamais je ne minimiserais les horreurs qu'ils ont pu faire eux et n'importe qui d'autre , mais sans l'accord et la protection de l'armée d'Israel, jamais ce massacre n'aurait pu etre perpétré tel qu'il fut vécu et le film à mon avis ne le dit pas assez.

2 Comments:

Anonymous Z. said...

tout à fait d'accord!

10:01 AM  
Blogger Yvonne said...

:) super bien dit

6:22 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home