lundi, mars 03, 2008

JPS

Nous appellerons émotion une chute brusque de la conscience dans le magique

Jean Paul Sartre.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home