samedi, janvier 06, 2007

extrait du carnet de voyage; la rue hamra





















23 decembre 2006




Lui c’est Miguel, le bartender du Regusto. Le Regusto c’est le lieu où on se rencontre en pleine rue Hamra pour boire, discuter et parler. Le Regusto c’est une version moderne et moins kitsch de Chez André. Arthur (l’homme dans le cadre) est le propriétaire du Regusto. Il est arménien et c’est notre pote. La rue Hamra c’est le véritable centre ville du Liban. Cette année exceptionnellement, vu les tensions qui déchirent le pays, la rue Hamra semble vide. La nuit, au lieu de grouiller de monde elle s’étend lumineuse et asphaltée. C’est impressionnant.

La rue Hamra a déjà perdu le modca, café trottoir légendaire d’avant la guerre mais aussi le Wimpy, autre vestige des années souvenirs. A leur place un vulgaire magasin : vero moda.

C’est triste. Il y a des mémoires qu’on aimerait conserver. Pourquoi personne n’a-t-il pu sauver le wimpy ? Pourquoi n’ais je rien tenté pour sauver le wimpy ?

Elle c’est marianne. Mon amie. Avec Rachel et elle, nous avons vécu. Nous avons été. Nous avons construit. Nous sommes et nous serons.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home