samedi, novembre 20, 2010

l'OEIL reouvre ses portes...






















L'œil a capté. Il a imprimé. Digitalisé. Il ne s'est fermé que pour mieux rêver, mieux sourire, mieux pleurer, mieux réfléchir. Il est venu (et reparti) Il a vu (et occulté) et il n'a pas toujours vaincu. Il s'est tu pour quelques mois. Mais que sont les mots, quand la vie est d'une urgence capitale?
L'œil a rangé la ville dans ses prunelles et l'a remet à jour aujourd'hui.
L'œil voit ce que son cœur ne peut dire.
L'oeil aime en silence.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home