dimanche, mai 17, 2009

Promenade à Bourges

















Le coté Ouest de la cathédrale de Bourges s'est érigé imposant devant les yeux. "Quoi?" m'a-t-il dit; "Tu veux me photographier moi espèce de vermine humaine? hummm tu n'as pas si vermine que ça!!! tu as peut-être même presque du gout!!! en général les petites vermines humaines ne photographient que la façade principale!!!" je lui ai souri. Comment lui expliquer que moi c'est les revers que j'aime, les envers les détails? Là où personne n eva parce qu'il s'y niche tellement de beauté et d'impressions que ne peuvent apprécier des yeux banals?
je me suis promenée au gré des rues. Dans la ville médiévale où plus rien ne bouge après 20h, un pan de murs offre un morceau de poésie sans suite. Un brocanteur invite le passant à se pencher sur les lectures d'Antan. Mais à bien scruter l'image, où est le 4ème livre?
je suis revenue sur la plage du festival où nous devions mettre em mots et en images une histoire durant 48 heures. Le festival international des scénaristes de Bourges n'aura pas de photos. Il restera dans le coeur.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home