mardi, février 17, 2009

L'anniversaire

Qu'est ce qui fait qu'on choisisse telle ou telle chose à raconter? publier un article ou un essai, partager un lien ou un sentiment? Quelle partie révéler, laquelle effeuiller, laquelle cacher? Comment maitriser la subtilité du mot? On pense avoir tout lu ou su et pourtant on ne dit souvent rien. On cache ce qu'on aimerait dire le plus. Alors ceux qui lisent ou écoutent ou entendent ou regardent ou voient croient 'savoir". ceux qui écrivent croient "avoir" mais ni l'un ni l'autre ne sont pleinement vraiment satisfaits. Alors les auteurs écrivent et les lecteurs lisent et on cherche tout le temps à se joindre les uns les autres.
Février 2009 souffle les bougies du troisième anniversaire de ce blog. On apprend on transmet on continue et on se laissera surprendre un jour par le moment qui sonne le glas de la fin. Mais la fin existe t-elle vraiment? On enterre, on déterre on renouvelle on laisse faire on fait.
En attendant le 4ème anniversaire, très loin là bas l'année prochaine, j'"arabesque" de blanc mes pages noires.
Carpe Diem

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Salut! Je suis espagnole et j'ai trouvé ton blog par hassard en cherchant des textes pour practiquer mon français. Je suis "atrappée" par "les pages de Hoda" despuis longtemps. Je veux que tu saches que j'attendrai le prochain anniversaire... Bonne chance. MGB

10:42 AM  
Blogger Hoda said...

Chère MGB espagnole,
Mes pages te sont ouvertes.
Et si jamais tu passes par Paris, écris moi un petit mot et on ira pratiquer ton français autour d'un café bien français.
En attendant les prochains anniversaires, merci de t'être dévoilée et de t'être exprimée. N'hésites pas à le faire quand tu as envie et puis bonnes lectures alors....
Hasta la vista!

11:33 PM  
Blogger guismoko said...

Salut Hoda !!

Je viens de voir en passant les quelques billets d'humeur de ton blog que c'était son anniversaire.

C'est un (ton) petit monde merveilleux dans lequelle on y trouve toute cette belle humanité qui te caractérise mais aussi toute cette force. Dans notre grand monde où les capitaux nous dévore nos petits coeur. Tu redonnes de la grandeur au mot billet.

Tes billets ne sont ni vert ni gris mais multicolore et on y gagne au change !!

C'est un plaisir de venir occasionnellement flotter sur cet arc en ciel

Biz

Et à plus !

2:58 PM  
Blogger Hoda said...

:-) Ca me touche beaucoup Brice, alors blagues carambar et rigolades mise à part pour quelques secondes, merci du fond de mon coeur pour ton petit mot.
Merci aussi pour tes mots à toi qui en valent tout autant les miens alors...
Bisous

12:44 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home