lundi, septembre 01, 2008

Journal de Bord Liban. l'homme qui construit là où il passe


Cet homme est libre. Sa foi en la vie le protège de tout. Et même s'il trébuche il se relève plus fort. Comme Gandalf le gris devenu Gandalf le blanc.
Cet homme passe et alors les écoles refleurissent et les universités poussent, et les générations apprennent. Il passe et les blés poussent et les vignes rougissent. Il passe et les couvents se repeuplent et les mosquées lui font un salut amical. Il passe et les génération espèrent. Il passe et de la terre aride monte une ville.
Il n'est le chef de rien, il n'a pas de fortune personnelle, il n'a pas de femme ni d'enfants à lui. Mais cet homme sèment des sourires à tout vent et récolte la paix. Il récolte la tolérance et l'équité. Cet homme, qui construit là où il passe, c'est mon oncle.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home