samedi, avril 28, 2007

Self Control

J’ai la nostalgie d’une époque que je n’ai pas vécue. J’ai une folle envie d’aller danser. Une main qui n’a pas encore pris la mienne. Furieux l’appel de l’oubli. Déchaîné l’appel de l’abandon.

Je me surprends encore à penser. Et rêver n’égale en rien la beauté de la nuit, l’éveil du noir, le réveil des lumières.

Aller danser. Les talons au trottoir, les mains en l’air, les hanches en rond et l’esprit ailleurs.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home