lundi, février 19, 2007

Soubresaut

J’aspire le bon sens de la fourmilière.

Je respire à devenir pure.

Dans un soubresaut d’identification,

J’aspire des paroles, des paroles,

En paraboles-----------------------

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home