lundi, février 19, 2007

la ville de Anna Blume et de tant d'autres


"Par bribes la ville te dépouille de toute certitude. Il ne peut jamais exister de chemin tracé d’avance et tu ne peux survivre que si rien ne t’est nécessaire. Tu dois pouvoir tout changer de but en blanc, laisser tomber ce que tu fais, repartir en arrière."

Le voyage d'Anna Blume; Paul Auster, 1987

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home