samedi, octobre 07, 2006

Perle de la Pub

Il fut un temps ou Brigitt Bardot incarna la beauté féminine, le grand phantasme, les formes et la bonne forme. Il faut un temps où elle emmerda Michel Piccoli avec sa série de questions dans l’incontournable film de Godard Le Mépris (1963) : « tu vois mes pieds dans ma glace ? Tu les trouves jolis ? Et mes chevilles tu les aimes ? Tu les aimes mes genoux aussi ? Et mes cuisses ? Tu vois mon derrière dans la glace ? Elles sont jolies mes fesses ? Et mes seins tu les aimes ? Qu’est ce que tu préfères ? Et mes épaules tu les aimes ? »

Je vous rappelle la scène, Bardot dans toute sa splendeur étendue a plat ventre sur le Lit. On peut ne pas aimer Godard, ni Bardot mais que dire lorsque des dizaines d’années plus tard, on s’en inspire pour créer une publicité de déodorant ??

Tu aimes mes jambes ? Et mes bras ? Et mon cou ? Qu’est ce que tu aimes le plus ? Dans un décor de cocotiers bleu blanc le vent qui se lève et l’homme dont on ne voit pas le visage pose son doigt sur les aisselles de la fille. Bon on se dit une limite une publicité pour une machine style silkepil ou quelque chose dans le genre mais non, détrompons nous, c’est bien l’effet sublime et incomparable du nouveau roll deo accrochons nous bien, aux extraits de perles (aux extraits de.. quoi ? de perles ?) de Nivea. Où va le monde ? Et les perles ils les extraits d’où ? De quel ocean de quelle vie aquatique chez quels peuple dans quelles conditions ? Et les extraits de fruits et d’aloe vera ce n’est plus de mode ?

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

la pub, dans sa tentative d epouser l art n a fait que des batards, n est ce pas miss tic?
persefphone

11:08 PM  
Blogger Jez said...

les perles de nivéa? ça sort des huîtres nivéa?

12:29 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home