mercredi, mai 02, 2007

En attendant Charlety



















En attendant le Stade, nous avons patienté devant le rer B, station cite U. nous on a marché. La maison est tout prêt. Nos drapeaux étaient dans nos sacs. En tant que jeunes libanais en France, en tant que jeunes libanais qui aiment la France, qui y travaillent, nous nous sentions concernés. En attendant Charlety, nous pensons : bataillons pour le moins pire des deux. De Sego ou Sarko…. En attendant, sur la pelouse du parc Montsouris, des gens croyaient encore au peace and love smoke the grass don't walk on it et qui transcendaient vers un autre monde ou tout est beau...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home