samedi, janvier 06, 2007

extrait du carnet de voyage; bribes de pays 1



























J’ai oublié les photos touristiques. En tout cas elles ne peuvent pas m’intéresser. Mon regard se porte sur ce qui m’impressionne et me touche dans mon pays. Un de mes pays. Mes pays sont multiples. Mes identités aussi.

J’ai perdu la rue Gemayzeh. C’était rue populaire et class en même temps ou trônait la gendarmerie en face de l’escalier de l’art. Une artère bordée de vrais immeubles beyrouthins et de petites échoppes commerçantes. Le restaurant le Chef proposait des plats fait maison a bas prix et il faisait bon y manger.

Deux ans plus tard, je ne vis qu’une rue grotesquement maquillée en bars et pubs.

J’ai attrapé une image de l’immeuble de la bank med dans le tunnel qui mène vers Hamra. Familière vision.

Le reste, des drapeaux libanais sur les balcons des maisons pour soutenir un gouvernement qui ne sait plus trop quoi faire, qui fait autant que possible, qui sombre dans les colères mondiales et fait face a une opposition triste et carnavalesque.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home